top of page
Rennes (4) (5000x1545).jpg

Le Mur de Bretagne  
A l'assaut des forteresses de la frontière

Défendre le Duché de Bretagne au château de Fougères

Prendre le contrôle du château de Vitré

 

Déceler les courants du Golfe du Morbihan, parmi les plus fort d'Europe

Randonner sur une île du Golfe

Devenir Duc de Bretagne au domaine de Suscinio

Faire une escale à St Goustan à Auray

Mes incontournables

Le bouquin

Et si vous changiez du littoral breton pour une escapade dans la Bretagne intérieure ? Une découverte au fil de l’eau, de châteaux en villages, vous allez percer un patrimoine et des paysages pleins de caractère !

 

Une aventure médiévale, au cœur de l’histoire du Trône de Bretagne dont vous trouverez le Bouquin ici.    

An Oud, l’Oust en français, traverse toute la Bretagne, elle est une rivière essentielle dans le Duché de Bretagne. On y transporte des marchandises et les habitants y trouvent là un axe pour se déplacer en étant à peu près en sécurité. La rivière Oust est à la fois une aubaine économique et aussi un grave danger pour les bourgades installées le long de la rivière. 

Ainsi, le seigneur du Porhoët décide dès l’an mille d’installer son château au cœur de la Bretagne,sur les rives de l’Oust et quel château ! Sa petite seigneurie devient riche, son château de plus en plus en puissant et le Comte du Porhoët accède aux plus hautes sphères du pouvoir breton. 

D’autres bourgades vont utiliser la force de l’Oust pour y installer des moulins pour moudre le grain, travailler le cuir ou broyer le chanvre. Les moulins, propriété du seigneur, sont rares, ils concentrent les technologies les plus abouties de l'époque. Malestroit développe ainsi une petite économie florissante et commence à vendre son artisanat. 

Non loin de là, la petite Cité de Roche Bernard est un véritable carrefour commercial. Pour Malestroit, il s’agit là d’une opportunité de rejoindre ce centre mais il faut franchir les landes de Lanvaux, seul le passage accessible des seigneurs de Rochefort est possible. Ce point de passage prendra une grande importance dans cette économie locale, au point d’assurer la richesse de Rochefort en Terre et de bâtir son château pour mieux le contrôler et affirmer sa puissance. 

Je vous propose donc de nous suivre dans cette aventure bretonne sur ce chemin historique entre Josselin et la Roche-Bernard, au fil de l’eau, de villages en villages.

 

Visiter la forteresse toute-puissante du milieu, Josselin

 

La balade à la Renaissance commence, ici, sur la place historique de Florence, la piazza della Signoria. Célèbre pour la silhouette de son palais médiéval (le Palazzo Vecchio), il est encore aujourd’hui le siège du pouvoir communal comme au temps du Quattrocento. Seulement à cette époque, Florence était une République avec son défilé de gonfaloniers de justice, la plus haute charge politique de la Cité et autres prieurs formant le pouvoir de la seigneurie. Tous les 2 à 3 mois s’effectuait derrière ses murs le fameux tirage au sort pour désigner tout ce beau monde et dans la loggia della Signoria (à droite du palais), où se trouve les sculptures, se déroulait les investitures. Le spectacle de ces élections était continuel, l’animation permanente sur cette place. Tout autour de la place, les puissants Arte (corporations de métiers) avaient leur siège ici, ils constituaient la base électorale de la Cité.

Les sculptures (des copies) du David de Michel Ange, de Judith et Holopherne de Donatello ou encore de l’enlèvement des Sabines de Giambologna sont toutes des symboles à la gloire de la République.

Pour en savoir plus le bouquin « la Renaissance de Florence » est ici.

Vous pouvez entrer dans les différentes cours intérieures (cortile) du Palazzo Vecchio gratuitement. La cour Michelozzo, géométrique, avec la pietra serena grise (du grès), typique de Florence et du style Brunelleschi est habillée à la mode baroque (recouverte de stucs et de grotesques) pour les besoins d’un mariage Médicis au 16ème siècle. Au centre, le petit ange de Verrocchio (maître de Leonardo da Vinci) servant de fontaine, vous donne une idée du raffinement de cette époque. Les pièces du palais (payantes elles) sont largement au goût du 16ème siècle, celle des grands Médicis. La très imposante salle des cinq-cents, accueillait les grandes balia, sorte de commission extraordinaire réunissant le peuple (de quelques dizaines à plusieurs centaines de personnes), qui va prévaloir sur les conseils et les assemblées cla

 

Chateau_Josselin
chateau_josselin
BZH_Josselin (134)b_edited copie.jpg

Se poser sur les bords de l'Oust face à la Cité médiévale de Malestroit 

 

D’abord, la piazza del Duomo, rendez-vous incontournable pour tous les touristes à Florence. La foule y peut être très très dense avec en plus les files d’attente qui se forment pour les cinq visites, incontournables, en tout cas que tout le monde souhaite faire à savoir la cathédrale Santa Maria del Fiore ; la coupole ; le baptistère ; le campanile ; le musée dell’Opera del Duomo.

 

bzh_Malestroit (115)_edited copie.jpg

Partir en rando dans les couleurs des landes de Lanvaux à Rochefort-en-Terre

 

D’abord, la piazza del Duomo, rendez-vous incontournable pour tous les touristes à Florence. La foule y peut être très très dense avec en plus les files d’attente qui se forment pour les cinq visites, incontournables, en tout cas que tout le monde souhaite faire à savoir la cathédrale Santa Maria del Fiore ; la coupole ; le baptistère ; le campanile ; le musée dell’Opera del Duomo.

 

Pour les visiter, il existe 3 forfaits différents en fonction de vos envies de 15€ (musée + Baptistère) à 30€ pour la totale. L’entrée de la cathédrale est gratuite mais la file d’attente peut être longue. Je vous conseille vivement de réserver au préalable, en haute saison les journées peuvent être complète. Sinon vous pouvez achetez votre forfait sur la place (pas à l’entrée des monuments).

Le Baptistère et le musée du Duomo sont pour moi absolument incontournables ! Le musée vous fait découvrir les somptueuses portes du Baptistère (rien à voir avec les copies assez abimées par le temps en place au baptistère) et bien d’autres trésors notamment les sculptures de Donatello ou la façade prévue pour la Cathédrale. Le Baptistère, lorsqu’il sera entièrement restauré, (sous-entendu, là fin 2023, ça ne vaut pas le coup), est une merveille. Attention, il refuse les sac à dos à l’intérieur et il n’existe pas de consigne au baptistère, uniquement au musée de l’autre côté de la place.  

L’intérieur de la cathédrale est assez sobre, et ne vaut pas des heures d’attente clairement, après si le temps d’attente est léger, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil.

La coupole et le campanile… sont deux expériences différentes, le campanile permet d’admirer au plus près la coupole, notamment par la magnfique lumière de fin de journée. La montée vers la coupole est une expérience, se rendre compte des 45 mètres de diamètres qu’il a fallu combler, impressionnant ! et circuler entre les deux coupoles pour accèder au sommet. Du campanile et de la coupole, la vue sur Florence est superbe mais pour vraiment en prendre la mesure, il faudra se rendre sur les collines autour.

bzhLanvaux (51) copie_edited copie.jpg
bzhRochefort (6)d_edited copie.jpg

Terminer sa journée par le coucher du soleil sur la Vilaine à la Roche-Bernard 

 

D’abord, la piazza del Duomo, rendez-vous incontournable pour tous les touristes à Florence. La foule y peut être très très dense avec en plus les files d’attente qui se forment pour les cinq visites, incontournables, en tout cas que tout le monde souhaite faire à savoir la cathédrale Santa Maria del Fiore ; la coupole ; le baptistère ; le campanile ; le musée dell’Opera del Duomo.

 

25LaRocheBernard (16)_edited copie.jpg
bottom of page